Bruce

Après s’être essayé au karaté, Bruce Codron est vite tombé dans la marmite de la boxe pieds/poings. Cela fait maintenant 16 ans qu’il pratique cette discipline, dont il est aujourd’hui l’un des piliers. Multiple champion du Monde et de France, « The Machine », n’en a pas fini avec le ring !

 

SA BIO

Date de naissance : 14/04/1983

Club : Gym Boxe Loisirs, Mazan

Disciplines : K1, Kickboxing, Fullcontact

Coach : David Blanc

Total des combats : 88

Gagnés : 82

Par KO : 40

SON PALMARES

  • Ceinture WKN WORLD CHAMPIONSHIP 2014 -70kg
  • Ceinture WKN WORLD CHAMPIONSHIP 2014 -70kg
  • Vainqueur Tournoi Welters World GBC Tour K1 – 2014
  • Vainqueur Tournoi Prestige Welters NDC K1 – 2013
  • Vainqueur Tournoi WKN European Championship K1 – 2012
  • Vainqueur du World GBC Tour – 2011
  • 5 x Champion d’Europe WKN Full contact
  • 3 x Champion du Monde WAKO Full contact
  • 3 x Champion du Monde WKN Full contact
  • 1 x Champion du Monde ISKA Full contact
  • Vainqueur de la Nuit des Titans Full contact
  • 3 x Champion de France Full contact »

bruce_contenu

 

QUAND Bruce RENCONTRA 123IMPRIM…

  • Comment 123IMPRIM vous soutient-il dans vos préparations, vos combats, …?

123IMPRIM est très impliqué dans notre association et notre organisation. L’entreprise nous soutient d’un point de vue financier, ce qui nous permet de faire évoluer le cadre dans lequel nous nous préparons. Elle prend également en charge la communication, en réalisant des supports et des visuels sur les boxeurs.

  • Quels “autres” sports pratiquez-vous pour le plaisir ? Pour l’entrainement ?

Pour être tout à fait honnête, les entraînements et les préparations aux compétitions ne me permettent pas d’évoluer dans d’autres sports. Cependant, les entraînements ne peuvent se limiter à mettre les gants sur le ring, à faire du shadow ou du sac ! La condition physique est primordiale. Je pratique donc certains sports pour optimiser la préparation, tels que la course à pied, la natation, le vélo, ou la musculation, par exemple.

  • Quelle est l’idole sportive qui a marqué votre enfance ? Quelle est celle d’aujourd’hui ?

Je pourrais vous donner des grands noms du sport. Mais la vérité est – malgré tout le respect que je peux avoir pour les sportifs qui ont consacré leurs vies à leurs passions – que je n’ai jamais eu d’idole. Je reste admiratif de certaines carrières comme celles de Marvin Hagler ou encore Rick Roufus. Mais j’apprécie avant tout l’humain, sa volonté, ses actes et ses valeurs.

  • Le mot de la fin ?

Comme toujours, quand on pense aux « mots de la fin », on s’adresse aux personnes qui nous soutiennent, nous permettent d’aller toujours plus loin. On a tendance à se soucier uniquement du bonheur qu’on procure en montant sur un ring. Je tiens donc à remercier tout particulièrement 123IMPRIM pour son immense soutien et sa contribution à cette grande aventure.